Brest et Plougastel-Daoulas
Contact
Contact

ECO CHALEUR DE BREST

270 rue de Kererven

29480 GUIPAVAS

Téléphone : 02 98 47 85 89 

sophie.melec@dalkia.fr

Comment ça marche ?

"Un chauffage central à l'échelle d'une ville".

Source : Brest Métropole Océane

Alimenté par une Centrale de Production, un réseau circulant dans la ville distribue la chaleur aux bâtiments qui lui sont reliés de façon sûre, propre et économique. Il améliore l'esthétique d'une ville, d'une agglomération, en évitant les différents conduits de cheminée des chaudières individuelles ou chaufferies collectives d'immeubles.

Le réseau de chaleur centralise la production d'énergie et limite efficacement les rejets de gaz polluants dans l'atmosphère, en conformité avec les accords de KYOTO, ceci notamment en maîtrisant les quantités de C02 émises (principal gaz à effet de serre).
Les chauffages urbains utilisent fréquemment plusieurs sources d'énergie (gaz, fioul, bois, charbon, géothermie, déchets...) Afin de sécuriser leurs approvisionnements et garantir un service au meilleur coût. Les équipements de chauffage urbain sont des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE) et présentent à ce titre le meilleur niveau de suivi environnemental et de sécurité.
Les réseaux de chauffage urbains, appelés aussi réseaux de chaleur, s'inscrivent parfaitement dans les politiques de Développement Durable.

La centrale de production

Point de départ du réseau de chauffage urbain, la centrale de production est en permanence sous la responsabilité d'une équipe de techniciens, disponible 24/24h et 365 jours par an, ceci pour assurer le parfait fonctionnement des équipements et veiller à la sécurité et au confort de tous les abonnés.

La centrale de production, ou chaufferie centrale, produit l'énergie nécessaire au fonctionnement du chauffage urbain. Elle est le cœur du système.
L'énergie primaire consommée par la centrale de production peut être de plusieurs types : fossile (charbon, gaz, fioul), renouvelable (bois, géothermie) ou fatale (incinération d'ordures ménagères, biogaz).

Le réseau de transport de l'énergie

Le réseau urbain proprement dit (réseau de distribution "primaire") est constitué par le cheminement souterrain en caniveau d'une double canalisation comportant :

  • un circuit "aller" qui assure le transport du fluide énergétique vers les sous-stations des abonnés (ou postes de livraison),
  • un circuit "retour" qui ramène le fluide énergétique à la centrale de production (circuit fermé), après avoir délivré la chaleur à l'immeuble.

La sous-station

La sous-station est le poste de livraison de l'énergie thermique, dans chacun des immeubles, pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.

Elle assure le rôle d'une chaufferie collective d'immeuble, sans en avoir les inconvénients : elle est plus simple, moins encombrante, et surtout non polluante. Elle évite toute combustion dans l'enceinte de l'immeuble.

C'est dans la sous-station que se trouvent l'échangeur thermique, le préparateur d'eau chaude sanitaire et le comptage.

L'échangeur thermique assure la séparation physique du réseau de chauffage urbain issu de la centrale de production, dit " réseau primaire", et du réseau de l'immeuble dit "secondaire" qui alimentera en chaleur l'ensemble des radiateurs, panneaux de sol et production d'eau chaude sanitaire de chacun des appartements raccordés au chauffage central.