Brest et Plougastel-Daoulas
Contact
Contact

ECO CHALEUR DE BREST

270 rue de Kererven

29480 GUIPAVAS

Téléphone : 02 98 47 85 89 

sophie.melec@dalkia.fr

Historique

Le réseau de chauffage urbain de la ville de BREST a vu le jour en juillet 1988 grâce à la volonté politique des représentants de la Communauté Urbaine de Brest Métropole de valoriser l'énergie fatable issue de l'Unité de Valorisation Energétique des déchets ménagers (UVE) du Spernot afin d'alimenter les logements et les bâtiments en chauffage et eau chaude sanitaire situés au nord-est de BREST.

Le réseau de chaleur urbain, un outil structurant de la politique énergétique locale.

En 1988, pour accompagner sa politique de valorisation des déchets, Brest métropole océane a mis en place un réseau de chaleur urbain alimenté par l'énergie de récupération de l'Unité de Valorisation Énergétique des Déchets (UVED) du Spernot.

En 2000, pour améliorer les performances de ce dispositif, une nouvelle turbine de production d'électricité à partir de la vapeur produite par l'UVED a été mise en place sur le site du Spernot.

En 2005, une extension importante du réseau de chaleur a permis de desservir le quartier de l'Europe (logements BMH, mairie, ZAC Daumier).

Aujourd'hui, en application de la politique énergie-climat de la collectivité, le réseau de chaleur accélère son développement avec l'objectif d'un doublement à l'horizon 2015-2016.

Des moyens de production d'origine renouvelables

Recourant principalement à l'incinération des ordures ménagères des communes de Brest Métropole Océane et du Nord Finistère, l'Unité de Valorisation Energétique des Déchets du SPERNOT, assure la production annuelle de 130 000 MWh de chaleur et de 20 000 MWh électrique, en évitant la production de 18 500 tonnes de CO² par an.

Grâce au suivi environnemental en continu de la chaîne de traitement des fumées, l'UVED assure la fourniture d'une énergie durable et économiquement avantageuse en substitution des énergies fossiles.

Au delà de l'extension de 20 km de réseau, portant celui-ci à 45 km, le projet de sécurisation et de développement intègre la construction d'une nouvelle unité de production d'origine biomasse permettant de conforter le mix énergétique brestois.

Des abonnés historiques au futur projet d'extension

Parmi les abonnés historiques, le réseau de chaleur comprend l'U.B.O., les cités scolaires de Kérichen et de la Croix Rouge, le C.H.R.U. Morvan, les bâtiments de la Ville de Brest et des résidences de Brest Métropole Habitat et de la S.N.I..

Dans les années 90, le réseau s'étend vers la rive droite de la Penfeld, pour raccorder l'Hôpital de la Cavale Blanche, le Centre Marine de la Villeneuve ou encore le Parc Exposition de Penfeld. Les années 2000 sont marquées par le raccordement de nombreuses résidences à travers le développement de la branche de Pontanezen (BMH) ou encore du quartier Richelieu.

Le projet d'extension du réseau de chaleur permettra aux futurs occupants du plateau des Capucins, du quartier de Recouvrance, Valy-Hir, Le Guelmeur, Kérourien et la Base Navale de bénéficier d'un dispositif de chauffage sécurisé et d'une énergie issue de sources renouvelables.